Saint-Tropez : une longue histoire maritime

Saint-Tropez : une longue histoire maritime

De la belle cité de Saint-Tropez l'on connaît les placettes ombragées, les ruelles typiquement provençales, l'on pense aussi aux plages du golfe, à la douceur tiède du début du printemps qui commence à peine passées les fleurs des mimosas. Mais sait-on que son port fut au XVIIIème siècle l'un des plus importants de la Méditerranée ? Que les marins y embarquaient pour tout l'Empire Ottoman, que leurs épouses attendaient ici leur retour ? Une histoire, des épopées que nous raconte le Musée d'Histoire Maritime.

 

Dans le donjon de la Citadelle

C'est en 2013 que le Musée d'Histoire Maritime s'installe dans le donjon fraîchement rénovée de la Citadelle qui domine la ville. Une citadelle dont la construction commence en 1602 alors qu'Henri IV ordonne la fortification de la côte méditerranéenne afin de contrer d'éventuelles attaques espagnole. Faite d'une grosse tour hexagonale, ceinturée de plusieurs niveaux remparts, elle est utilisée jusqu'à la fin du XIXème siècle avant d'être rachetée en 1993 par la commune qui lance de grandes opérations de réhabilitation.

 

La grande histoire des marins

Ex-voto, maquettes, cartes, sextants, longues-vues ou encore canons sont exposés dans ce musée qui nous plonge dans le quotidien des pêcheurs et des marins de ce Saint-Tropez pas si ancien que ça. L'on est tour à tour transporté à bord d'un fier voilier du début du XXème siècle avant de grelotter sous les latitudes glaciales du cap Horn. L'on est accueilli dans le salon plein de souvenirs d'un capitaine au long court, sommes invités à écouter le récit riche en anecdotes d'un pêcheur, à nous émouvoir devant les ex-voto posés ci et là par les femmes restées à terre, à rêver d'aventures devant ce navire aux cales pleines prêt à appareiller. Ici, la grande Histoire rejoint les "petites" qui la façonnent, dans une scénographie aussi ludique que chaleureuse.